Vous êtes ici : Accueil > Prêt immobilier

Office du Crédit

Dans un premier cas de figure, un particulier peut demander un prêt auprès de la banque où il a ouvert un compte. Dans le cas inverse, l’établissement prêteur enquêtera sur la situation financière de l’intéressé, avant d’accorder ou de refuser la demande de celui-ci. Souvent, à l’issue de cette enquête au préalable, la banque impose la domiciliation de revenus. Comme toujours, cette mesure figure parmi tant d’autres, visant à prévenir les éventuels conflits en cas d’incapacité de remboursement.

Relation entre prêt et domiciliation bancaires

Juridiquement parlant, la domiciliation n’est pas une imposition légale. Malgré cela, elle est devenue une coutume à laquelle se conforment les institutions financières. Cette domiciliation peut présenter des avantages, tant pour la banque que pour les créanciers. Le site Office du Crédit parle de ce sujet, d’une manière très explicite. Outre cela, si les conditions de domiciliation ne nous conviennent pas, nous sont libres de conclure un contrat de prêt avec une autre banque. Le choix nous appartient !

En ce qui concerne les prérogatives dont pourrait bénéficier le créancier, la banque accorde souvent un taux réduit de mensualité en cas de domiciliation. De plus, les frais de dossiers peuvent être négociés, voire supprimés. La liste est loin d’être exhaustive en matière d’avantage, mais pour plus d’informations, le site précité est entièrement à notre disposition.

Visiter le site Office du Crédit

Haut de page