Vous êtes ici : Accueil > Prêt immobilier

Le Manuel du Sénior

L’assurance emprunteur constitue l’un des principaux obstacles pour un débiteur âgé s’il souhaite obtenir un prêt destiné à l’acquisition d’un bien immobilier. Toutefois, il lui est possible de s’orienter vers le nantissement. Cette solution pour devenir propriétaire consiste à mettre en gage un placement financier au profit d’une banque. Elle permet par conséquent de se passer d’une assurance décès qui représente une garantie coûteuse et de nantir leur plan d’épargne en actions, leur assurance-vie ou compte-titres. Il y a également le prêt viager hypothécaire, qui est une autre option qui impacte évidemment la transmission du patrimoine aux héritiers, mais est utile pour le financement d’un projet d’achat de logement.

Un moyen efficace pour améliorer leur pouvoir d’achat

Le Manuel du Sénior, site spécialisé proposant diverses solutions à destination des plus retraités, est conseillé pour ceux qui souhaitent réaliser un emprunt alors qu’ils ont atteint un certain âge. Une rubrique en particulier aborde d’ailleurs le sujet de l’acquisition immobilière après la soixantaine. Autrement, il leur est possible de solliciter ce qu’on appelle le prêt hypothécaire cautionné. Comme son nom l’indique, il suffit de verser une garantie supplémentaire, en guise de caution évidemment, afin de couvrir l’invalidité ou le décès. On parle par conséquent d’une alternative intéressante si l’on préfère délaisser l’assurance emprunteur. Pour la récupération du capital restant dû, l’institution financière prendra en charge la revente du bien si la personne âgée vient à décéder.

Visiter le site Le Manuel du Sénior

Haut de page