Vous êtes ici : Accueil > Prêt immobilier

Question Immobilier

Le coût d’une assurance emprunteur occupe une place importante dans un prêt immobilier. Pour aller outre cette assurance, l’emprunteur peut opter pour le nantissement ou le cautionnement. Mais, la majorité des personnes sont dans l’impossibilité de passer par ces alternatives et sont obligées d’opter pour l’assurance emprunteur.

Nantissement ou cautionnement : comment se passer de l’assurance emprunteur ?

Si l’assurance emprunteur est exigée par les banques pour accorder un prêt immobilier, elle n’est toutefois pas obligatoire et peut être remplacée par d’autres alternatives. Le site Question Immobilier propose le nantissement et le cautionnement comme solution à la place de l’assurance.

Pour le cautionnement, une tierce personne intervient pour garantir le prêt et payer les dettes en cas d’incapacité de l’emprunteur. Ce garant dispose de biens immobiliers de grande valeur qu’il ne doit pas vendre. Quant au nantissement, il s’agit d’un placement ou assurance vie de l’emprunteur que la banque prend comme hypothèque. Un placement jugé à risque ne sera toutefois pas accepté par la banque. De plus, aucun retrait ne pourra être effectué sur l’assurance vie ou le placement sans l’accord de cette dernière.

Visiter le site Question Immobilier

Haut de page